Le Netlinking en référencement naturel SEO

 

Le netlinking, aussi appelé « linking externe » ou « link building »  est l’une des techniques fondamentales d’une stratégie SEO.

 

Qu’est-ce que le Netlinking ?

Le netlinking consiste à augmenter le nombre de backlinks vers un site web. L’objectif est d’augmenter le nombre de liens hypertextes de qualité menant vers un site web, à partir de sites dont le public correspond à celui visé. Il peut se faire naturellement ou plus artificiellement par échange ou achat de liens. Si la pondération des liens externes a été pondérée par Google pour éviter toute manipulation de ses Search Engine Results Pages, ceux-ci influencent toujours de façon importante sur les résultats du moteur de recherche.

netlinking

Alors Comment mettre en place une stratégie de netlinking à la fois efficace et pérenne ? Ancre du lien, contexte sémantique, qu’est-ce qu’un bon backlink ?

Qu’est-ce qu’un Domain referent, backlink, netlinking ?

Pour mettre en place une meilleure stratégie de netlinking, La première chose à faire est de maîtriser le jargon du référencement naturel. Domaine référent, backlink, de quoi s’agit-il vraiment ?

Définition d’un Backlink

backlink

Un backlink est un “lien entrant” c’est-à-dire un lien pointant depuis un site web vers le votre. Il se traduit comme « lien retour » c’est-à-dire un lien pointant depuis un site web vers le votre. Ce sont des liens hypertextes qui permettent aux internautes de passer d’un site A à un site B. Par opposition, un lien interne est un lien liant deux pages d’un même nom de domaine. Nous pouvons prendre par exemple : un site A contient un lien vers un site B. Le site B bénéficie donc d’un backlink ou un lien externe de la part du site A.

Définition d’un domaine référent

Un domaine référent est le nom donné au site web A qui émet un ou plusieurs liens externes vers un autre site web B.
Exemple : vous avez 100 liens vers votre site, 90 de ces liens proviennent d’un site web A et 10 d’un site web B donc vous avez 2 domaines référentiels.
De cette manière, quand Google souhaite déterminer la popularité du site « B », il sera en mesure de voir que le site « A » (domaine de référence) transmet de sa popularité au site « B ». Ils constateront donc que le site « A » donne quelque confiance au site B. La réception de liens à partir de nombreux sites tels que le Site A permettra au Site B de montrer que de nombreux sites lui fait confiance, et que ces moteurs de recherche peuvent le placer dans leurs résultats sans peur.
De nos jours, les autres moteurs de recherche tels que Google examinera également avec attention la qualité des liens que j’obtiens, pour contrôler que je ne manipule pas les webmasters et demander excessivement des liens vers mon site, ce qui irait à l’encontre des Guidelines de Google, et pourrait amener mon site à prendre une pénalité de classement sur les pages de résultats de recherche.

Pourquoi les backlinks sont un atout en SEO ?

Depuis sa création, Google a classifié les sites Internet selon leur popularité. Ses concepteurs considèrent à l’époque que cette popularité dépend du nombre de backlinks pointent au même site web. Par conséquent, plus un nom de domaine peut prétendre à des liens externes pointant vers ses pages web, plus il est populaire et mérite d’être positionné dans les meilleurs résultats de Google.En effet, il suffisait d’échanger ou d’acheter des liens par centaines pour immédiatement être propulsé en première page.En 2012, Google a lancé un filtre appelé Penguin qui vise à pénaliser les sites qui ne respectent pas ses consignes de référencement naturel, particulièrement sur les backlinks (liens entrants). Aujourd’hui, la vitesse de chargement, le https ou encore l’expérience utilisateur (UX) font partie des centaines de critères qui influent sur La page de résultats d’un moteur de recherche. Le but de Google est certainement d’affiner les résultats qu’il propose de sorte qu’ils soient aussi pertinents que possible. Mais c’est également une opportunité pour lui d’adoucir l’impact de ce qui est à la base de son fonctionnement, le netlinking.
Si celui-ci a perdu son superbe, il s’agit encore d’un puissant levier de visibilité, l’un de ces fondamentaux du SEO qui doit impérativement faire partie de toute bonne stratégie SEO pérenne.

Le filtre Pingouin, la pénalité qui sanctionne les mauvais liens

Google-Pingouin-waaw-seo

Si les liens sont encore l’un des principaux critères de votre visibilité dans les moteurs de recherche, le respect des guidelines de Google est primordial. En effet, une stratégie de netlinking qui ne les prend pas en compte entraîne souvent une sanction Google. Lancé officiellement en 2012, Google Penguin est un filtre de l’algorithme de Google afin de pénaliser les sites de mauvaise qualité. Après Panda (lancé en février 2011), qui visait surtout le contenu des sites, Pingouin sanctionne les pratiques abusives de netlinking (acquisition de liens) , spamdexing (fraude sur l’index des moteurs) et utilisation abusive des ancres de liens dans une optique SEO. Pour éviter toute pénalité Google, il est donc essentiel d’être vigilant quant à la qualité des sites sur lesquels les liens sont placés en ce moment T, mais également à leur évolution au fil du temps.
Vous souhaitez vous assurer que votre site n’est pas sanctionné par Google ? Obtenez des conseils de nos experts en pénalités de Google à Paris Ile d France.

Qu’est-ce qu’un bon backlink en SEO ?

En référencement naturel, le lien entrant est encore la base du référencement naturel, Mais pas tous les backlinks sont égaux, loin de là. Tandis que certains peuvent s’avérer très utiles pour obtenir quelques places, d’autres, au contraire, auront un effet toxique.
Alors, qu’est-ce qu’un bon backlink ? Si c’est évidemment à l’appréciation du référenceur, il n’en reste pas moins que certains critères sont à prendre en considération :
• la position au sein la page web : les backlinks dans le corps d’une page web sont beaucoup plus influents que ceux que l’on trouve dans le pied de page ou utilisés pour naviguer. Tout cela pour éviter des manipulations et des spams. Il ne s’agit pas d’un secret : l’algorithme chasse les sites internet qui achètent des liens. Comme ce type de lien se trouve habituellement dans le pied de page ou la barre latérale, il est donc logique pour Google de donner seulement peu de crédit à ce type d’hyperlien.
• la thématique : le backlink doit provenir d’une page web dont le contenu textuel est dans la même thématique que celle de la page ciblée.
• l’indexation de la page web : S’il n’est pas indexé dans Google, le lien n’existera pas non plus. Plus grave, en fonction de la raison de cette non-indexation, ce backlink peut être toxique.
• les liens entrants en provenance de nouveaux sites web ont plus de poids que des nouveaux liens en provenance de domaines déjà référents. Il est donc préférable d’avoir un lien en provenance de 50 noms de domaine différents plutôt que 50 en provenance d’un seul et unique site
• les mots-clés du texte ont davantage de poids que ceux des attributs ALT des images liées. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille renoncer à ce genre de backlinks
• les sites de confiance et populaires ont également une influence SEO plus forte.

Besoin d’élaborer une bonne stratégie de netlinking ? Demandez votre audit SEO à l’un de nos experts SEO à Paris !